share on:

Cet article vous promène dans l’univers de la gynécologie féminine. Il fait ressortir son importance et les dangers qui peuvent amener une femme à se faire consulter et examiner chez la praticienne.

Qu’est-ce que la gynécologie ?

La gynécologie est une branche de la médecine qui prend particulièrement en charge l’appareil génital de la femme. Il s’agit d’une spécialité médico-chirurgicale dont la sphère de compétence est de s’occuper des infections du système génital féminin.

Elle fait ainsi l’étude et le traitement des diverses pathologies qui peuvent mettre en péril l’appareil génital et générer conséquemment des troubles hormonaux. Celles-ci sont de plusieurs natures : les maladies de sein, des ovaires, les règles, la contraception, la ménopause, etc. Le médecin à même de pratiquer la gynécologie est nommé gynécologue et tout le monde sans distinction de sexe peut y faire carrière. Mais que soigne réellement la gynécologue ? Prenons le cas concret d’une gynecologue vevey.

 En effet, notre gynécologue s’occupe les infections sexuellement transmissibles (IST), le dépistage des cancers chez la femme, les complications liées aux règles, etc.  Par ailleurs, elle  est aussi présente lorsqu’intervient le traitement des maux comme le prolapsus, l’endométriose et autre symptôme ayant trait à la ménopause. 

Pour exercer sa mission, la gynécologue procède à des examens préliminaires sur les organes génitaux internes et externes, ainsi que sur les seins. Une fois les résultats obtenus, elle détermine la propension du mal et agit en conséquence pour arrêter la saignée.

Lire aussi  Anthropophobie : la peur des relations sociales

Eu égard à tout ce que fait la gynécologie pour la pleine forme des appareils génitaux, figurez-vous que l’obstétrique dont vous entendez parler sûrement est aussi incluse dans la gynécologie. Ainsi, la spécialité du gynécologue obstétricien sera de faire le suivi des femmes grosses, de la grossesse jusqu’à l’accouchement.

L’obstétricien s’occupe, non seulement de la femme enceinte, mais aussi de l’enfant que celle-ci porte. Généralement, il est aidé par une sage-femme ou une infirmière qui lui prête main-forte dans la réalisation de l’échographie, du diagnostic prénatal ou de l’amniocentèse.

Pourquoi il est important de consulter ?

Consulter le/la gynécologue ne devrait pas être considéré comme une extrémité. Il s’agit bien de santé, et la santé ne se marchande pas. Pour une bonne santé sexuelle, une femme peut consulter le/la gynécologue une à deux fois par année, même sans ressentir des symptômes particuliers qui nécessiteraient d’elle une telle chose.  

À l’occasion, le médecin pourra faire un bilan général et tirer son attention sur les maux insoupçonnés qui pourraient surgir. Avec la palpation, il examinera les seins, et fera l’examen de l’appareil génital en auscultant le vagin grâce au spéculum. 

Généralement, la toute première consultation chez le gynécologue se fait lorsque la jeune fille tutoie l’âge de 16 ans. Ce premier médecin peut dès ce premier rendez-vous prescrire des moyens de contraception comme le stérilet ou la pilule à la jeune fille. 

Comprenez donc qu’il est tout à fait souhaité que la femme fasse quelques tours chez le/la gynécologue même quand tout est calme. À plus forte raison, elle doit s’en empresser lorsqu’apparaissent des symptômes. 

Lire aussi  Pourquoi tout le monde porte des bracelets en pierre ?

Les règles douloureuses, les pertes vaginales anormales, les douleurs au niveau des seins, celles pelviennes, sont autant d’anomalies pour lesquelles vous devez impérativement voir un/une gynécologue. Dans l’immédiat celui-ci vous fera certainement un frottis. Cela consiste à recueillir des  cellules du col de l’utérus pour voir si tout est normal. 

Aussi, il vous fera certainement la mammographie en guise de prévention au cancer de sein.  S’il se trouve que vous êtes enceinte, plus que quiconque vous avez besoin du gynécologue. Toutefois, on peut se demander si le gynécologue travaille uniquement pour les femmes.

L’homme peut aussi aller consulter le gynécologue avec sa compagne lorsque le couple est perturbé par des troubles de fertilité ou des infections sexuellement transmissibles.