share on:

Les prix de l’immobilier montent, mais les prix des hectares de forêt aussi. On observe toujours une hausse plutôt légère, mais stable du prix moyen d’un hectare de forêts. Ainsi, les investisseurs commencent à se tourner vers les espaces verts afin de placer leur argent. C’est une solution d’avenir intéressante qui présente des avantages en matière de défiscalisation et de patrimoine.

Une croissance au rythme de la nature

L’investissement dans les forêts est particulièrement attractif en France. C’est le 3ᵉ pays européen terme de surface forestière. On retrouve des grandes forêts dans presque chacune de nos régions et particulièrement dans toute la partie Est de la France. De plus, 75 % des hectares de forêts appartiennent à des propriétaires privés, ce qui fait de larges possibilités en termes d’investissement. La valeur des forêts augmente d’année en année, elle a grimpé de 2.3 % en 2020 et garde cette croissance relativement stable.

C’est un secteur qui intéresse de plus en plus l’investisseur dit traditionnel puisque c’est un placement qui peut se révéler être une valeur refuge. Si vous êtes plutôt tenté par les marchés boursiers classiques, lisez ça, c’est aussi une bonne idée afin de diversifier vos placements pour optimiser votre stabilité financière.

Comment faire pour investir

Pour investir dans nos forêts, il y a plusieurs moyens selon vos choix et votre capacité financière.

Tout d’abord, le moyen le plus simple est d’acheter des parcelles de forêt. On peut se renseigner auprès de société de gestion ou des acteurs territoriaux afin de savoir quelles sont les parcelles en vente et les prix recommandés. C’est un investissement sur le long terme, puisqu’il faut miser sur l’augmentation du prix des parcelles, ce qui au vu de sa croissance prend plusieurs années avant de devenir rentable. On peut néanmoins obtenir des revenus via la coupe de bois régulière.

Lire aussi  Qu’est-ce que c’est que l’affiliation paris sportif 1xBet sur le net?

Une autre solution pour investir avec des sommes moins importantes est de placer son argent dans un groupement foncier forestier. C’est un peu l’équivalent des SCPI mais pour les forêts. Les GFF, sont des sociétés qui détiennent et gèrent des parcelles forestières. On peut alors toucher des revenus à hauteur des parts qu’on aura injectées dans le fonds.

Si l’on possède déjà une parcelle forestière, on peut choisir d’ouvrir un compte d’investissement forestier et d’assurance. Cela permet d’avoir un endroit pour déposer les revenus générés par la parcelle et d’y centraliser les dépenses qui y sont liées. C’est une solution intéressante puisque les sommes déposées sur ce compte sont exonérées de l’Impôt sur la Fortune immobilière et des droits de succession à hauteur de 75 %.

Les avantages de l’investissement

Investir dans une forêt, c’est surtout pouvoir en disposer comme bon vous semble. On peut choisir de vendre le bois coupé, ou bien de la louer pour des évènements ou des loisirs par exemple. On estime que les rendements sont stables à hauteur de 2 à 3 % par an, ce qui constitue une solution d’épargne intéressante. C’est aussi une valeur refuge qui sera épargnée des éventuelles crises mondiales ou sanitaires que l’on a pu connaître. La forêt est totalement détachée des marchés financiers offre aussi des avantages en matière de défiscalisation.