share on:

Lorsque votre bébé n’arrive pas à faire ses nuits ou qu’il ne fait pas correctement la sieste, cela ralentit son développement et rend votre bébé irritable et par la même occasion les parents aussi en souffrent. Pour aider votre enfant à avoir un rythme de sommeil dit normal et permettre aux parents de récupérer aussi, il existe des solutions. Dans un premier temps, il est nécessaire de trouver la cause de ces perturbations pour cibler ses besoins et y répondre.

Pourquoi bébé ne dort pas ?

Le sommeil est un élément d’inquiétude pour les parents d’un bébé, surtout quand il s’agit de leur premier, mais sachez que les perturbations nocturnes sont tout à fait normales, surtout durant les premiers mois. Avant que le bébé n’atteigne ses 6 mois, il est fréquent que son cycle de sommeil soit fragmenté, ce qui évidemment perturbe le repos des parents. Cela s’explique simplement, la physiologie des nourrissons fait qu’ils ne sont pas capable de se constituer une réserve énergétique suffisante pour dormir toute la nuit, il a besoin d’être nourrit régulièrement, cela évolue généralement avec le poids du bébé qui à partir de 5 kg peut commencer à faire ses nuits. De plus, un nourrisson n’a pas encore de cycle de sommeil adapté au jour et à la nuit, mais il finit par l’acquérir avec le temps.

A partir de 6 mois, votre bébé doit arriver à faire ses nuits, si ce n’est pas le cas, il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer ces perturbations, entre autres :

  • Il ne différencie pas le jour et la nuit ;
  • Il a faim ;
  • Il a des coliques ;
  • Il a des poussées dentaires ;
  • Il est trop stimulé ;
  • Il a des reflux.
Lire aussi  Pourquoi consulter une gynécologue ?

Néanmoins, si votre bébé, selon vous ne dort pas assez, mais qu’il se réveille de bonne humeur et avec le sourire, cela peut signifier que son cycle de sommeil est court, dans ces cas-là, votre bébé a son quota de sommeil nécessaire à son développement et il s’allongera avec le temps en fonction de ses besoins.

Comment réagir quand bébé ne dort pas ?

Les conditions de sommeil de votre bébé doivent être optimales pour lui assurer une qualité de sommeil adaptée à ses besoins. Parmi les causes d’un sommeil perturbé, l’environnement peut influer sur le sommeil de bébé, s’il est trop stimulé avec notamment de la musique, la télévision à proximité ou encore une lumière forte, cela n’est pas favorable pour une bonne nuit de sommeil. Pour ce qui est de ses besoins alimentaires, en théorie, un bébé à partir de 6 mois doit être capable de passer une nuit sans être réveillé par la faim, mais en réalité chaque bébé diffère, si votre bébé s’endort juste après le biberon, vous savez alors qu’il a encore des besoins alimentaires nocturnes et il faut suivre son rythme jusqu’à ce qu’il ne réclame plus et qu’il fasse ses nuits.

Pour être sûre de bien faire le tour des besoins de bébé, il faut avoir certains réflexes, en vérifiant en premier lieu ce qui est susceptible de perturber son sommeil. Dans un premier temps, vérifiez la couche, s’il a besoin d’être changé ou pas, veillez aussi à vérifier sa température, si votre bébé a froid ou chaud, cela peut influer sur sa qualité de sommeil.

Lire aussi  Anthropophobie : la peur des relations sociales

Par la suite, vous pouvez vérifier si votre bébé a faim, s’il ne se calme pas après le biberon, la cause peut être un problème de coliques ou des troubles gastriques, si cela persiste, consultez votre pédiatre qui saura vous conseiller et vous guider pour soulager votre bébé et les parents par la même occasion.

Quelles solutions adoptées quand bébé ne dort pas ?

Il est difficile de trouver la solution adéquate pour améliorer le sommeil de votre bébé, mais tous les spécialistes s’accordent à dire que créer un rituel pour le coucher aide le bébé à se mettre dans de bonnes conditions. Les bébés aiment les habitudes, ça donne un cadre rassurant qui l’aide à comprendre ce qui va suivre et l’aider à se mettre en condition avec par exemple une berceuse ou une histoire.

Pour l’aider à se relaxer, vous pouvez lui faire prendre des bains et lui parler doucement pour le rassurer. Maintenez le biberon du soir si votre bébé le réclame encore.